Leadership et Management June 15, 2015

Le Top Management rencontre la Génération Y

Diversité générationnelle : quels enseignements pouvons-nous en tirer ?

Deux Top Managers Krauthammer et trois de nos "Young Professionals" ont partagé leurs réflexions sur l’expérience de la collaboration entre eux et sur ce qu’ils ont appris les uns des autres. Découvrez si les clichés peuvent être abandonnés.

Dans bon nombre d’entreprises, de nos jours, on constate un important écart en termes d’âge entre les baby-boomers qui dirigent l’entreprise et les plus jeunes employés de la Génération Y. Parviennent-ils à bien travailler ensemble ? Et quels obstacles générationnels leur faut-il surmonter pour faire de la diversité générationnelle une réussite ?

Nous avons discuté du leadership, du travail et des voitures de société avec deux Top managers de Krauthammer appartenant à la génération des baby-boomers et avec trois des plus jeunes collaborateurs de la Génération Y de la société, pour déterminer ce que les générations peuvent apprendre l’une de l’autre.
 

Réflexion des managers Baby-Boomers :

Réponse des employés de la Génération Y :

Quels aspects recherchez-vous dans votre travail?

Les baby-boomers de Krauthammer ont constaté que la plus grande différence entre eux et la plus jeune génération est qu’ils se sentaient plus inhibés et moins sûrs d’eux en début de carrière.

Nos collaborateurs de la Génération Y se connaissent parfaitement et savent précisément ce qui les passionne. Plus audacieux et cosmopolites, ils sont très désinhibés.

Notre génération est axée sur les résultats et les réalisations. Qui plus est, nous sommes proactifs et si nous voulons que quelque chose soit fait, nous n’attendons pas que ça se fasse tout seul. Nous devons nous sentir mis à contribution et pouvoir partager notre expérience.

 

 

 

Si l’on en croit le rapport "Generation Y: Powerhouse of the Global Economy" de Deloitte, les collaborateurs de la Génération Y veulent apporter leur contribution et accepter des responsabilités dès le début de leur carrière. Ils apprécient énormément les opportunités de croissance.

Les trois jeunes collaborateurs de Krauthammer en conviennent :

Pour nous, l’objectif du travail devrait être de faire une différence, de favoriser le développement personnel et d’avoir de vraies responsabilités. Nous apprécions un lieu de travail offrant variété et flexibilité, qui encourage la créativité, présente des défis, nous fait travailler en partenariat avec de solides modèles et nous permet de faire des erreurs et d’en tirer des enseignements.

 

Comment trouvez-vous la collaboration avec vos collègues d’une autre génération ?

Un des managers de Krauthammer fait remarquer qu’au début, certains membres de son équipe se sont un peu inquiétés des idées et questions très ambitieuses avancées par les collaborateurs de la Génération Y.

Notre génération n’était pas aussi audacieuse, à poser des questions provocantes. Nous attendions généralement d’être interrogés avant de partager notre point de vue.

Il ne nous a toutefois fallu que quelques mois pour prendre conscience de l’intérêt d’associer notre expérience avec leurs idées nouvelles. Il ne fait aucun doute que ces jeunes ont aidé à commencer à changer notre culture d’entreprise à bien des égards.

 

La Génération Y apprécie de travailler avec des collaborateurs de toutes les générations.

Nous aimons avoir l’occasion de convaincre d’autres personnes de notre point de vue et le fait de travailler avec des collègues plus âgés et expérimentés nous est donc apparu comme un « très beau défi ». Mais cela a aussi été un peu impressionnant au début.

Nous avons assez vite réalisé que nos collègues plus expérimentés étaient très accueillants et réellement curieux de voir ce que nous pourrions apporter à l’entreprise.

Comment voyez-vous le leadership ?

Les baby-boomers ont vécu en direct des grands bouleversements mondiaux et ont donc beaucoup de pratique en termes d’introduction et d’adaptation au changement.

Interrogés sur le fait de diriger la plus jeune génération, les managers Krauthammer ont réfuté bon nombre des clichés liés à la Génération Y, expliquant :

Il est évident que la Génération Y veut inspirer mais veut également être inspirée. L’expérience nous a appris que le secret pour les mener consiste à être ouvert aux discussions qui débouchent sur une amélioration de la compréhension mutuelle.

 

 

Les collaborateurs Krauthammer de la Génération Y ont déclaré être à la recherche de managers :

  • encourageants mais pas autoritaires
  • prêts à leur donner des responsabilités, ainsi que la liberté de « concrétiser les choses »
  • intéressés par chaque employé, même en dehors du lieu de travail
  • décidés à offrir une structure et des commentaires sur le développement et les progrès individuels

Même si l’on dit souvent que la Génération Y ne veut pas diriger ou être dirigée, les jeunes collaborateurs Krauthammer ont révélé être plus que prêts à diriger après avoir acquis plus d’expérience.

Il est important pour nous d’avoir des modèles à prendre en exemple, des personnes qui nous inspirent et nous donnent le sentiment d’être sur la bonne voie, mais pas encore « à destination ».

Des symboles de réussite, tels qu’une belle voiture ou un grand bureau avec vue, sont-ils importants pour vous ?

Les Baby-Boomers de Krauthammer n’ont pas constaté de différence notable à ce niveau entre les générations.

L’importance que nous accordons aux symboles de réussite est similaire à celle de la Génération Y, cela dépendsurtout de l’individu.

 

 

Pour nous, le symbole de réussite ultime est d’être traité en professionnel.

Être simplement présenté comme un collègue normal lors d’une réunion cruciale avec un client ou avoir la chance d’apposer notre nom sur une proposition importante pour souligner notre contribution est un signe de réussite à nos yeux.

Combien de temps êtes-vous prêt à consacrer à votre travail ?

Les Baby-Boomers confirment qu’ils travaillent entre 60 et 70 heures par semaine.

Il est normal pour nous de travailler régulièrement pendant les week-ends et de consulter nos e-mails en dehors des heures de bureau.

 

 

La Génération Y n’a pas caché sa motivation pour progresser et sa volonté de tout faire en ce sens. Elle travaille le week-end et consulte ses e-mails en dehors des heures de bureau.

Il n’est pas inhabituel pour nous de travailler les week-ends et le fait de répondre aux e-mails en soirée est juste un élément normal de notre travail.

À quel point la notion d’équipe est-elle importante ?

Les baby-boomers valorisent le travail d’équipe, la coopération et l’obtention de l’adhésion.

Nous sommes prêts à partager notre mine d’expérience et à motiver les membres de l’équipe pour contribuer à la réussite de l’entreprise.

Il en va de même pour la Génération Y, vouée à la collaboration et désireuse de partager ses idées avec autrui.

Pour nous, le travail d’équipe est incontournable.

Les deux générations ont tiré des enseignements précieux de la première année des collaborateurs de la Génération Ychez Krauthammer.

De la Génération Y, nous avons appris ceci :

  • Quand vous êtes coincé(e), déléguez les problèmes chez ceux qui peuvent vous aider à les résoudre.
  • N’hésitez pas à être ouvert(e) à propos de vos opinions, osez penser différemment.
  • Il est tout à notre avantage de continuer à poser des questions difficiles.

Nous avons appris des baby-boomers :

  • Il vaut mieux s’excuser que de demander la permission.
  • La combinaison de l’enthousiasme et du réalisme est la meilleure façon de réussir.
  • Il est important de relever des défis et de vous pousser plus loin que vous n’imaginiez pouvoir aller.
  • Il est acceptable de laisser voir qu’il vous arrive de douter.

 

En encourageant la collaboration entre les générations et en les aidant à apprendre les unes des autres, les entreprises peuvent exploiter le potentiel de croissance et de bénéfices inhérent à la synergie positive conférée par cette diversité générationnelle;

Source :

Deloitte’s Generation Y: Powerhouse of the Global Economy report 

Nous sommes impatients d’avoir de vos nouvelles.

Si vous avez la moindre question sur l'un de nos services, nous vous mettrons en relation avec la personne qui pourra vous apporter plus d'informations.

Je souhaite continuer de lire les publications