Krauthammer

  • The ABC of employee engagement

L’ABC de l’engagement des employés

04.05.2018

Beware of the Frank Underwoods

Ou comment garder votre équipe motivée, By Susanne Barth - Content Manager, Krauthammer

Autonomie, opportunité, zig-zag – parcourez notre liste pour savoir si vous faites tout le nécessaire pour encourager l'engagement de vos employés.

 

Voici notre liste de A à Z pour les managers désireux de favoriser l’engagement de leurs employés :  

Autonomie – Convenez d’objectifs clairs avec les membres de votre équipe mais ne leur fournissez pas les instructions pas à pas pour y arriver. Évitez la microgestion (mise en copie sur tous les e-mails, focalisation sur les détails, jamais satisfait). Aidez vos employés à s’approprier leurs projets en les épaulant.

Comportement – Vous êtes l’exemple à suivre pour votre équipe – soyez donc cohérent dans vos paroles et vos actions.

Défi – Aidez vos collaborateurs à s’habituer à l’inconfort en les sortant de leur zone de confort. Atteindre un nouvel objectif les rendra heureux !

Désengagement – Vous envoyez des e-mails le samedi, mais vous ne vous attendez pas à ce qu’ils répondent immédiatement ; cela dépend d’eux d’après tout. Vraiment ? Vous n’avez jamais pensé que votre chef de projet pourrait s’y sentir obligé ? Que vous lui mettez la pression ? Rédigez vos e-mails pendant le week-end mais planifiez leur envoi le lundi matin pour permettre un désengagement complet de vos collaborateurs.

Empathie – Mettez-vous à la place de votre employé et appréhendez sa réalité. Adaptez ensuite votre style de leadership pour qu’il corresponde mieux à sa personnalité. L’empathie est d’ailleurs liée à des résultats commerciaux positifs, tels que des ventes plus importantes et des performances améliorées ; cela ne signifie pas que vous devez abonder dans le sens de tout le monde.

Flow – C'est l’état mental dans lequel vous êtes complètement absorbé par ce que vous faites, la rencontre de la satisfaction et de la productivité. Pour veiller à ce que vos collaborateurs le vivent durant leurs heures de travail (et pas seulement dans leur vie privée) pensez à mettre en place un cadre approprié. Ne laissez pas les interruptions et les fragmentations propres au lieu de travail prendre le dessus. Prévoyez un espace supplémentaire pour le travail en silence et réduisez le nombre de réunions au strict nécessaire.

Donner du feedback- Pour permettre à vos employés d’apprendre et d’évoluer.

Bonjour, comment allez-vous ? Interrompez-vous de temps en temps pour parler d’autre chose que du travail. Cela nous aide à apprécier le temps passé au travail.  

 

Inspirer - Vos collaborateurs à donner le meilleur d’eux-mêmes en éliminant les obstacles à un mode de travail plus intelligent. 
 

Le language du chacal – Il est facile de détruire la confiance en accusant et en critiquant. La communication non violente est la meilleure façon de surmonter le conflit et d’aller de l’avant ensemble ! Essayez le langage de la girafe !

 

Faites court et simple - Vous ne pouvez pas expliquer ce que vous voulez dire de façon simple et succincte, reprenez depuis le début jusqu’à pouvoir y arriver. Un discours vague débouche sur des employés improductifs et suscite la frustration. 
 
Leçons en Leaderhip - Vous lisez des livres et des articles sur le leadership, mais il y a toujours une énorme  différence entre le fait de connaître l’existence du ski et de savoir skier. Veillez donc à avoir un coach qui vous aidera à acquérir de nouvelles compétences ou à renoncer à de vieilles habitudes pour le bien de votre équipe.

Travail valorisant – Il est plus important pour vos employés que leur bonus de fin d’année. Les managers peuvent organiser le lieu de travail de façon à permettre un travail valorisant pour les employés.

Communication non verbale - Le burnout et l’ennui viennent tous deux à bout de l’engagement des employés. Envisagez d’offrir aux employés des occasions de s’impliquer dans des domaines qu’ils n’auraient peut-être pas la chance d’essayer autrement (missions spéciales, projets transversaux, nouvelles tâches).  

Perfectionisme - Tentez-vous de donner une image positive de vous-même en déguisant ou en masquant les développements défavorables ? C’est catastrophique, d’une part, parce que les collaborateurs apprécient bien davantage des dirigeants sincères ne faisant pas dans la dentelle que des dirigeants malhonnêtes. Et d’autre part parce que les managers qui se contentent de retirer les points négatifs du programme y seront exposés ultérieurement, ce qui se traduira non seulement par des résultats médiocres mais aussi par la frustration de l’équipe.

Questions – Posez des questions ouvertes pour trouver la cause d’un problème, puis accordez-vous sur une solution pour le résoudre !

Respectez - Ies differences individuelles. Nous tendons à préférer les gens qui nous ressemblent mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas nouer une relation personnelle simplement parce que vous aimez l’opéra et que votre employé est fan de heavy metal.

Narration – Aide les collaborateurs à comprendre le besoin de changement en engageant à la fois leur cœur et leur esprit. Quelle est votre histoire ?                                                                          

Reconnaissance - “Bien joué !” Ce compliment donne le sourire à tout le monde. Mais les éloges ne viennent toujours pas naturellement à tous les managers. C’est bien dommage car les individus sont bien plus engagés lorsqu’ils savent qu’ils sont respectés et appréciés. Notre conseil : complimentez-les plus souvent!

Comprendre - L’individualité de chacun des membres de votre équipe !

Vitamines - Des corbeilles artisanales pleines de fruits frais colorés illuminent le lieu de travail, comme des fleurs. Sans compter qu’elles aident les collaborateurs à manger plus sainement.  

Que proposez-vous ? - Engagez les employés en leur demandant leurs idées et solutions.

X-traordinaires résultats - Seulement avec des employés engagés !

“Oui-et”– “Oui, « Oui, mais ça coûtera combien », « oui, mais ce n’est pas la procédure »… En réagissant toujours aux propositions avec une approche de type « oui, mais », vous créez des restrictions et des difficultés, avec à la clé une équipe irritée et dans l’impasse. Tentez de réagir avec une attitude « oui-et » pour faire ressortir les opportunités dans les propositions de vos collaborateurs.

Zig-zag : Assurez-vous que vos collborateurs soient prêts à accepter le changement.

 

Sources :

Employee engagement

Lire plus d'articles ...

Nous sommes impatients d’avoir de vos nouvelles.

Si vous avez la moindre question sur l'un de nos services, nous vous mettrons en relation avec la personne qui pourra vous apporter plus d'informations.